Les fournisseurs d’accès internet ou FAI sont des entreprises ou des associations dont la principale vocation est de fournir une connexion internet. On peut les classer en deux catégories. D’un côté, il y a les FAI principaux qui exercent leur activité à but lucratif. D’un autre côté, on retrouve les FAI alternatifs dont la plupart proposent des connexions gratuites. Quels sont les critères à revoir pour bien choisir son prestataire ?

La technologie utilisée et la zone de couverture

Les fournisseurs proposent deux technologies pour accéder à internet. L’ADSL ou Asymetric Digital Subscriber Line est acheminé par des fils en cuivre du réseau téléphonique du consommateur. C’est le réseau le plus ancien. La distance entre le domicile et le point de raccordement peuvent impacter sur la vitesse de transfert des données. Actuellement, le niveau de couverture est de 100 % en France avec un débit maximal de 15 Mbit par seconde.

La fibre optique est plus récente. Elle est conduite par un fil de verre ou de plastique. Il s’agit d’un réseau indépendant garantissant une connexion à un très haut débit. Par rapport à l’ADSL, elle est plus stable et la vitesse de chargement est plus rapide. Pour choisir son fournisseur d’accès internet, il faut a priori vérifier la couverture. Sur la plateforme de l’Arcep, vous aurez accès à une carte interactive mettant en avant les opérateurs et technologies envisageables dans votre secteur.

Attention ! Pour choisir une fournisseur d’internet, il faut également se renseigner sur l’éligibilité du logement. Il va donc falloir réaliser un test en ligne.

La vitesse de connexion et les services proposés

Le débit varie selon la technologie et la zone géographique. Dans le cas d’un ADSL, le débit est plutôt faible, entre 5 Mbit/s et 15 Mbit/s. Par contre, la fibre optique garantit une vitesse de connexion minimum de 100 Mbit/s, le choix idéal pour ceux qui transfèrent régulièrement des données volumineuses.

Les fournisseurs proposent également des services annexes. La téléphonie fixe est un service généralement inclus dans l’offre. La formule permet d’appeler depuis un appareil fixe des numéros fixes et mobiles en France et dans quelques pays étrangers. Les destinations varient cependant selon le prestataire, d’où l’intérêt de vérifier dans le devis si les options sont gratuites ou payantes.

Par ailleurs, la plupart des abonnements internet intègrent la télévision dans le tarif. On parle alors de Triple Play. Ainsi, il est possible d’accéder aux chaînes télévisées facilement via internet. Il faut néanmoins être attentif au nombre de chaînes et à la qualité des bouquets de base (et optionnels bien sûr), mais également au montant du dépôt de garantie et à l’accès au replay.

Le magnétoscope numérique permet en effet d’enregistrer des programmes. Toutefois, la capacité de stockage n’est pas la même. Pourtant, ces petits détails peuvent justifier une surfacturation plus ou moins importante. On tient aussi à noter que le décodeur peut être gratuit ou payant (il faut dans ce cas prévoir un loyer mensuel). Enfin, le quadruple play inclut en plus des services cités ci-dessus une offre de téléphonie mobile et des forfaits internet. Il faut néanmoins s’engager sur 12 à 24 mois pour en bénéficier.

Les coûts annexes à prévoir

Il est très important de connaitre le budget nécessaire pour accéder à une offre internet chez soi. En effet, les tarifs de base affichés sont souvent alléchants afin de séduire les consommateurs. Pourtant, ils ne mettent pas l’accent sur les frais supplémentaires à inclure qui peuvent gonfler la facture comme l’option télé, la location du décodeur, les frais de résiliation ou bien les frais d’activation. Le dépôt de garantie par exemple doit être payé lors du premier paiement. Quoique le montant ne sera remboursé qu’au moment de la restitution de l’équipement.

Si vous souhaitez inclure des chaînes de télévision spécifiques, il faut également prévoir des majorations. Par conséquent, définissez votre budget au préalable pour filtrer les annonces. Puis, demandez au fournisseur d’internet de vous donner une liste des frais cachés pour évaluer si l’offre est adaptée à vos attentes et à votre budget ou non.

Bon à savoir : Les bâtiments se trouvant dans une zone dégroupée bénéficient normalement d’une meilleure condition tarifaire par rapport aux autres secteurs.

Les comparatifs en ligne

Les fournisseurs proposent des tarifs très disparates avec des options plus ou moins attrayantes. Pour profiter des meilleures offres internet, il est conseillé d’utiliser un comparateur en ligne. Cette solution permet d’économiser du temps et de l’argent. En effet, grâce à cet outil, il n’est plus nécessaire de contacter un à un les fournisseurs. En quelques clics, les abonnés peuvent trouver le fournisseur d’accès internet qui pratique le tarif le moins cher sur le marché. La raison ? Le comparateur se charge de confronter les offres disponibles à la place de l’internaute, ce qui offre en même temps un gain d’énergie. Ce dernier aura donc l’assurance de dénicher un abonnement à un prix avantageux.